Publié le 9 novembre 2020 Mis à jour le 10 novembre 2020
le 1 octobre 2020

Enseignant au CIEF depuis 2003, Frédéric Violay en connait bien et apprécie les personnels et les publics. Il a succédé le 1er octobre à Manda Green à la direction de cette composante.

Son parcours

Après des études de sciences économiques et sociales à l’Université Lyon 2, Frédéric Violay devient professeur certifié et entame rapidement une carrière très diversifiée à l’étranger. États-Unis, Congo, Norvège, Chine, Indonésie, Cambodge, ainsi qu’un passage par la Guyane française. Il fait preuve d’une grande polyvalence aussi bien dans les niveaux d’enseignement que dans les sujets et matières qu’il dispense. Ses postes en écoles d’entreprises, de précepteur, de directeur, d’enseignant pour tous niveaux illustrent ses grandes capacités d’adaptation.
C’est lors des missions pour la Croix Rouge dans les camps de réfugié.es du Cabinda qu’il découvre le Français Langue Etrangère. Après avoir été formé au FLE à l’université Lyon 2, il coordonnera les programmes de Français de l’Université de droit et des sciences économiques de Phnom Penh avant de diriger le Centre culturel français de Siem Reap.
En 2003 Frédéric intègre les équipes du CIEF, très vite il met son expérience au service de la Direction des Relations Internationales comme chargé de mission pour l’accueil des étudiant.es internationaux/ales. Il devient responsable de plusieurs diplômes de spécialités au CIEF et il coordonne les programmes de français liés aux accords entre l’Institute of Business Studies de Chongqing, l’UFR de SEG et le CIEF.
Frédéric Violay accomplit de nombreuses missions à l’étranger pour répondre à des demandes d’expertises, de conférences, de sélections.

Depuis quelques années Frédéric Violay participe à la publication de manuels scolaires pour les éditions Magnard Vuibert.
Frédéric Violay est par ailleurs un passionné d’art lyrique, il a lui-même chanté, comme choriste, avec des orchestres et chefs prestigieux et participé à des enregistrements (Berlioz, Fauré) notamment pour la firme Warner.

Son projet pour le CIEF

Comme pour toute l’Université et la société, le CIEF traverse des temps compliqués avec la COVID-19. Pour Frédéric Violay, il faut donc tenter de garder énergie et optimisme et se préparer à sortir de cette crise sanitaire en retrouvant notre attractivité.

Traverser la crise en gardant la confiance des étudiant.es par la qualité du suivi et de l'accueil. Il faut être prêt à renouveler nos offres de formations, conforter les liens avec nos partenaires tout en cherchant de nouveaux/elles venu.es pour stimuler notre enthousiasme et notre créativité.
Au sein de l'Université, le CIEF doit être un élément fort de l'image internationale de Lumière Lyon 2. L'équipe est motivée et dynamique, compétente et sérieuse. L'engagement auprès des étudiant.es internationaux/ales a toujours été sans faille et cette force est précieuse. 

En aparté

Frédéric Violay s'est prêté à notre version du questionnaire de Proust.

1 - Quelle est la ville où vous aimeriez vivre ?
New York.
 
2 - Quel est votre film culte ?
Sympathy for mister vengeance de Park Chan-Wook
 
3 - Si vous n'étiez pas devenu Directeur du CIEF, qu'auriez-vous aimé faire ?
Metteur en scène d'opéra ou baryton vedette, mais la vedette c'est toujours le ténor ! 
 
4 - Quel est votre mot favori ?
Joie associé à bonne humeur. 
 
5 - Qu'est-ce qui vous fait peur
 L'intolérance qui prospère dans le monde... 
 
6 - Quel est le don que vous aimeriez posséder ?
Chanter très bien sans effort. 
 
7 - Quel est le dernier livre que vous ayez lu ?
Radical de Tom Connan
 
8 - Que vous reproche-t-on souvent ?
Souvent? Rien. 
 
9 - Qu'est-ce qui vous fait rire ?
Mes ami.es. 
 
10 - Que détestez-vous ?
La violence et les salsifis. 
 
11 - Quelle est votre devise ?
"Curieux toujours mais sélectif tout de même". 
 
12 - Quel est le moment de la journée que vous préférez ?
Celui pendant lequel je fais, je rencontre, je partage... Donc plusieurs moments dans la journée. 

Informations pratiques

Date(s)

le 1 octobre 2020